Portraits

Dans les coulisses de… Du vent dans mes valises

22 mai 2019
Du vent dans mes valises - Un Grand Marché

La boutique « Du vent dans mes valises »

de Camille

Mignonneries créatives entre-2-caps, fabrique de souvenirs faits-main !


Du vent dans mes valises, c’est à nos yeux une bulle de fraîcheur, des petits accessoires du quotidien qui apportent du baume au coeur. Dans ce portrait débordant de poésie, Camille vous explique avec douceur et malice ses défis, ses envies, ses engagements, ce qu’elle souhaite véhiculer à travers chacune de ses créations. Ses mots nous ont touchés, ils sauront vous inspirer. 

Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?


 

.

« Créatrice autodidacte, j’ai toujours adoré l’univers de la couture. Déjà toute petite, je « rangeais » la boîte à couture (boîte à merveilles pour moi) de ma grand-mère et je faisais quelques menus travaux d’aiguilles en regardant mon arrière grand-mère polonaise. J’ai perdu de vue cette fibre créatrice en grandissant et ne l’ai retrouvée (avec plaisir) qu’après un changement de vie professionnelle et personnelle. La place accordée aux créations a grandi avec les années et c’est à l’occasion de l’accomplissement d’un projet de vie familial, quitter la métropole pour retrouver la mer et la nature, que Du vent dans mes valises a pris son envol en tant que véritable entreprise. »

.

Du vent dans mes valises - Un Grand Marché

Quelle est votre marque ? Pourquoi avez-vous choisi ce nom ?
Que créez-vous ? Quelle est l’histoire de vos produits ?


 

.

« Passer le cap” et s’installer sur la terre du milieu, « l’entre deux caps » entre champs et marées, entre ciel et mer, entre vue sur mont et fenêtre sur vague. Ici c’est un peu ma « Moomin valley » (les gentils trolls de notre enfance ressemblant tant à des hippopotames) avec ces fleurs des vents, ces oies sauvages, ces cerfs-volants. Ici, la nature invite à prendre le temps de s’arrêter, de respirer, de s’aérer en toute simplicité. On entend le bruit des galets sous les bottes et le sable qui se débine sous les orteils. Les champs changent de couleurs au fil du temps et les nuages défilent à toute allure sous nos yeux. Il n’y a d’autre saison que celle du vent. C’est tout logiquement que le nom s’est immiscé dans mon esprit. Les créations du vent dans mes valises, ce sont des idées chouettes pour toutes les occasions de (se) faire plaisir, les envies de saisons ou les coups de coeur. Ce sont des petits accessoires pour rendre les matins plus rigolos et les soirs plus doux, pour égayer le quotidien, pour être simplement fantaisie au grand air, au marché, à la plage, en balades. Ce sont des jolis souvenirs toujours utiles de retour à la maison … ou à l’inverse des petites choses, qui l’air de rien, apportent un air de vacances et de légèreté sur le quotidien sans avoir besoin de s’envoler bien loin.

 

Les matières sont douces, majoritairement en fibres naturelles, coton, lin, cuir. Autant que possible nos matériaux de mercerie et bijouterie proviennent de France ou d’Europe (choix des pressions, des fils à coudre, des fermetures à glissière, des emballages, des supports de broches). L’éponge utilisée est non blanchie ou sans blanchiment optique. Le lin privilégié provient du Nord de la France ou d’Europe (provenance, tissage et finition).

 

Tout est réalisé à la main (deux mains en fait, les miennes 🙂 ), en atelier, avec patience, attention et amour. Les finitions sont soignées pour une bonne facture, tous les articles sont surfilés sur l’envers pour le sentiment d’un travail bien fait, solide et propre.

 

Les emballages ont été étudiés avec soin pour assurer élégance et écologie. les boîtes d’expédition sont réemployées, le papier de soie est fabriqué en France à partir de fibres recyclées et issues de forêts durablement gérées, teinté dans la masse à base d’encres écologiques, sans chlore. Il est donc recyclable ou compostable. Tout comme les confettis à semer qui sont biodégradables et se transformeront en fleurs des champs. La ficelle utilisée est en lin, provenant d’une corderie française. Les étiquettes adhésives ont une colle naturelle en caoutchouc. Les enveloppes sont recyclées, les sachets krafts recyclés et recyclables.

 

Un vent de légèreté, un souffle de fraîcheur, des couleurs iodées ou d’herbe tendre, de la douceur, de l’insouciance, un peu de nostalgie … les créations Du vent dans mes valises sont comme des confettis, des tous petits riens pour les beaux moments, des créations pour les échappées belles comme les voyages intérieurs.« 

.

Du vent dans mes valises - Un Grand Marché

Quelle(s) technique(s) utilisez-vous ? Votre matière de prédilection ?


 

.

« Je travaille les tissus avec une simple machine à coudre et les petites broches en cuir exclusivement à partir de chutes de cuir de grands maroquiniers dans une démarché responsable. Je favorise les fibres naturelles, le coton et le lin avec une prédominance pour le coton. Je choisis avec soin chaque matière qui entre dans la composition de mes produits, j’ai une conscience réelle des enjeux environnementaux et sociaux et je fais mon maximum pour que mes articles soient gages de qualité et réalisés dans des conditions respectueuses : coton Oeko Tex autant que possible, apprêts provenant d’Europe ou de France, je réclame les certificats à mes fournisseurs et mes emballages sont recyclables jusque dans le détail des confettis à semer et de l’usage exclusif de la ficelle de lin !« 

.

Du vent dans mes valises - Un Grand Marché

Quel est votre univers ? Où trouvez-vous l’inspiration ?


 

.

« Autour de moi, c’est une telle chance d’habiter au sein d’un espace naturel protégé, ici celui du « grand site des deux caps » ou « terre des deux caps », paysage de falaises, de champs et d’écume, avec les cieux du nord et leur lumière incroyable mais aussi le charme de la côte d’Opale. L’Angleterre semble si proche, à chaque fois je mesure la chance de vivre en paix dans cet environnement préservé, qui pour d’autres est pourtant l’ultime étape avant un eldorado tant espéré.« 

.


Une citation à nous faire partager ?

« En route pour l’aventure » à répéter chaque matin, car « l’aventure est dans chaque souffle de vent ».

 

Votre plat préféré ?

« Polenta tomates cerises. »

 


Ses créations sur Un Grand Marché

 

3

Jeanne

Laisser un commentaire