Pixel Facebook

20 perles de briare anciennes françaises en verre, de couleur ivoire, 7 mm x 4 mm, en forme de grain de riz, pour broderie ou bijoux, 1137


20 perles de Briare anciennes françaises en verre, de couleur ivoire, 7 mm x 4 mm, en forme de grain de riz, pour broderie ou bijoux, 1137

En savoir plus


2,50 €

1,88 TTC

Mercerie basée en Occitanie Mercerie basée
en Occitanie

Paiement 100% sécurisé avec cryptage SSL

Carte bleue Visa Mastercard Maestro Paypal


Matières : - Verre
Coloris :  Blanc
Livraison

Article expédié sous 1 jour ouvré et à partir de 1.13 euros.


Description

20 perles de Briare anciennes françaises en verre, de couleur ivoire, 7 mm x 4 mm, en forme de grain de riz, pour broderie ou bijoux, 1137
Longueur : 0.7 cm
Largeur : 4 mm
Trou de 1 mm sur la longueur
Forme : Grain de riz
vers 1930

Perles de Briare de Bapterosses
Jean-Félix Bapterosses ouvre sa première fabrique de boutons dits de porcelaine en 1845 dans le quartier parisien de Belleville. Deux ans à peine après l'ouverture de cette usine, et grâce à plusieurs inventions pour lesquelles il obtient une médaille d'or, les usines à Longton de Minton et Chamberlain doivent abandonner la fabrication de boutons. Le succès aidant, il doit s'agrandir et déménage sa manufacture rue de la Muette. Le succès de son entreprise et les troubles sociaux découlant des évènements de 1848 l'incitent à chercher en province un autre emplacement pour sa manufacture.

En 1850, à la recherche d'un emplacement pour agrandir son usine, la légende rapporte que c'est à l'occasion d'une panne de diligence qu'il découvre la faïencerie de Briare alors en difficultés financières. Il la rachète en 1851. Aidé par son frère aîné, Jean-Frédéric Bapterosses, plus porté sur la chimie, il se met à développer les formes et les couleurs de ses produits. Il construit quelques années après une briqueterie aux Combles, près de Châtillon-sur-Loire qui lui permet d'agrandir considérablement la faïencerie d'origine, occupant alors 17 hectares.

En 1857, il lance la fabrication des boutons à queues métalliques, et en 1864 celle des perles.

Il devient, à l'occasion de sa transformation en société anonyme, le premier président du conseil d'administration de la faïencerie de Gien pour laquelle il invente un système d'encastage spécial qui est en partie à l'origine du succès de la marque. Il fait construire dans son enceinte, outre une annexe à sa fabrique de perles et de boutons de Briare, une usine à gaz qui assure notamment l'éclairage public de Gien pendant 20 ans (jusqu'en 1886).


Note de 5 / 5 basée sur 5 avis clients

Photo ANNE f.

Par

Le 30/10/2018

super broderie qui a passé plus d'un demi siècle sans se dénaturer, exactement ce qu'il me fallait pour compléter une création, dommage qu'il n'y en ait plus!

Photo Aline

Par

Le 27/06/2018

Rapide, soigné, et excellente communication.
Tout a été parfait, merci !

Article concerné

Photo YAD

Par

Le 04/04/2018

Envoi rapide. conforme à la photo. Merci beaucoup !


 

Paiement 100% sécurisé
avec cryptage SSL Carte bleueVisaMastercardCarte maestroPaypal

Des vendeurs qualifiés
à votre écoute

Un service client réactif
week-end inclus ;-)

Suivez l'avancée de votre nouvelle plateforme qui soutient le savoir-faire français :