Portraits

Dans les coulisses de… Bestial

30 mai 2018
Portrait de Bestial - Un Grand Marché

La boutique « Bestial »

de Gwenaëlle

Bestial, c’est une ligne de bijoux originaux, colorés, vivants et graphiques ! Je fais tout à la main, avec un peu de patience, beaucoup de perles et encore plus d’amour.


Graphiste de formation, Gwenaëlle a su se lancer dans sa vie d’entrepreneuse pour pouvoir exprimer avec liberté son style et son univers. Un travail fin et délicat ? Ça saute aux yeux ! Mais derrière tout ce savoir-faire, il y a surtout cette envie de mener un projet qui a du sens, éthique et responsable. Sa marque Bestial lui donne des ailes pour voler vers un succès amplement mérité !

 

Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

« Avant de me lancer dans la grande aventure de la création d’entreprise, j’ai été graphiste et UX designer pendant 7 ans. J’aimais beaucoup faire un métier créatif mais avoir l’obligation d’avoir des idées 8h par jour et 5 jours par semaine a commencé à vraiment me peser et j’étais très frustrée du peu de contrôle que j’avais sur mes créas. Pendant une période de chômage, j’ai pu concrétiser mes envies et monter ma propre entreprise. J’ai transformé une activité de loisirs créatifs que j’avais récemment apprise, le tissage de perles miyukis, en une ligne de bijoux originaux, qui me permet d’allier tout ce que je sais et aime faire, la conception, le travail manuel, le graphisme, la photo, la comm, etc. »

 

Quelle est votre marque ? Pourquoi avez-vous choisi ce nom ? Que créez-vous ? Quelle est l’histoire de vos produits ?

« J’ai choisi d’appeler ma marque Bestial, pour le côté un peu provoc’ et original, j’aime bien marquer les esprits 🙂 Évidemment, c’est aussi parce que mes bijoux représentent des animaux ! Sans être une fanatique des animaux (j’ai grandi à la campagne avec une myriade de chats, mais je n’en ai même plus aujourd’hui !) j’ai un grand respect pour eux. J’aimerais d’ailleurs développer dans les prochains mois des partenariats avec des associations de défense des animaux, pour que par exemple, le client qui achète un collier mandrill, puisse être fier de soutenir une réserve naturelle au Cameroun qui se consacre à la préservation de cette espèce en particulier. Je serais vraiment heureuse d’ajouter cette dimension éco-responsable à la valeur éthique déjà inhérente au fait main. »

 

Quelle(s) technique(s) utilisez-vous ? Votre matière de prédilection ?

« J’utilise les perles miyukis, de très fines perles de verre japonaises, parfaitement calibrées, pour un rendu très régulier et fin. Je les tisse avec la technique du brick stitch : avec du fil et une aiguille on monte les perles une à une, ligne après ligne, comme un mur de briques. C’est une technique assez longue et minutieuse mais j’adore le rendu final. »

 

Quel est votre univers ? Où trouvez-vous l’inspiration ?

« Mon inspiration principale, c’est la nature évidemment, dans toute sa richesse et sa diversité. Je suis fascinée par les oiseaux, par leur beauté évidemment mais aussi par leur comportement. J’accorde aussi une importance particulière à « l’emballage », l’univers graphique et l’histoire qui vont accompagner chaque bijou. Ça me rajoute du travail évidemment, concevoir les graphismes, composer les textes, mais je suis fière de proposer à mes clients un produit fini et complet, élégant avec une touche d’humour. »


Une citation à nous faire partager ?

« Le talent, ça n’existe pas. Le talent, c’est d’avoir envie de faire quelque chose. » Jacques Brel

 

Quel est votre plat préféré ?

« Je suis une dingue de fromage, et en particulier fondu ! De la raclette au risotto blindé de parmesan, rien ne m’arrête ! »


Ses créations sur Un Grand Marché

 

Marque Bestial - Un Grand Marché

Collier perroquet – 100,00 €

Marque Bestial - Un Grand Marché

Collier lynx – 95,00 €

Marque Bestial - Un Grand Marché

Collier rouge-gorges – 40,00 €

1

Jeanne

Commentaires

  1. Elena

    31 mai 2018 À 10 h 02 min Répondre

    Des créations magnifique et un super travail !!

Laisser un commentaire