Portraits

Dans les coulisses de Linea’s Papers : marque de papeterie artisanale

6 novembre 2021
Linea's Papers : portrait, papeterie française - Un Grand Marché

Plongez dans l’univers de Caroline et de sa boutique Linea’s Papers. Un concentré de poésie, de délicatesse et de passion pour le papier que cette graphiste retranscrit avec talent dans ses créations d’accessoires de papeterie. Carnets, agendas et blocs-notes sont imaginés et créés à la main, toujours en petites séries ou en modèles uniques, dans son atelier Isérois. Sa philosophie ? “Je souhaite créer des objets précieux que l’on aime autant admirer qu’utiliser”.

Qui se cache derrière Linea’s Papers ? Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?


Enchantée ! Je m’appelle Caroline, j’ai 25 ans, je suis graphiste et j’habite dans l’Isère pas très loin de Lyon. J’ai fait des études de graphisme à Paris, BAC STD2A, BTS design graphisme et Licence Packaging.

Comment la création de papeterie est-elle arrivée dans votre vie ?


Durant mon BTS, on nous a fait découvert et permis d’explorer des pratiques autour du papier, comme le pop-up, le packaging, et la reliure. Ça a été mes coups de cœur de mes études, j’étais douée et ça m’amusais énormément. C’est d’ailleurs pour ça que par la suite, je me suis dirigée vers une licence Design Packaging.

J’ai donc découvert la reliure lors d’un atelier, ou on nous a appris les différents types de reliures, les outils principaux et les procédés de fabrication. Pour les portes ouvertes, on avait fabriqué et vendu plein de petits carnets pour financer une sortie scolaire, maintenant que j’y repense, c’était les prémices de Linea’s Papers !

Et depuis, j’ai continué à apprendre, et à expérimenter en autodidacte.

Quand et comment votre marque a-t-elle vu le jour ? Pourquoi avoir choisi de l’appeler Linea’s papers ?


Après mes études, je suis partie de Paris pour m’installer dans la campagne. Je n’ai pas commencé de suite un travail dans le graphisme, mais j’avais besoin de continuer de créer, de faire des projets. J’avais besoin d’une excuse pour continuer à expérimenter. Je voulais aussi partager mes créations et l’idée de créer une marque me plaisait beaucoup, car j’adore faire les choses à fond et je pouvais aussi y mélanger mon métier de graphiste. Ça tombais sous le sens, j’ouvrais la porte à tellement de projets !

Pour le nom, c’est un peu un mélange de plusieurs choses. Je voulais forcément qu’il y ai la notion de papier dedans, car c’est une passion et tout ce que je veux créer tourne autour de ce matériau. Linea’s est devenu un peu un alter ego, ma partie créatrice, il y a « Caro » et « Line » un peu. Linea veut aussi dire ligne en italien, un petit clin d’œil au dessin et a l’écriture, principales utilités des carnets 😉

Linea's Papers : portrait, papeterie française - Un Grand Marché

D’ou vient votre inspiration ? Quels types de produits proposez-vous ?


Ça peut paraître un peu bateau, mais je m’inspire de la vie au quotidien, les habitudes des gens, les miennes, les jolis objets… L’esthétique compte beaucoup pour moi, j’ai besoin que tout autour de moi s’accorde et me plaise. Je m’inspire aussi beaucoup de la nature, chaque paysage et chaque feuillage peux être une nouvelle idée, et c’est une source inépuisable !

Je propose des produits de papeterie, mais je préfère les voir comme des petits trésors qui nous permettent de créer ou de donner vie à nos projets. Quand quelque chose nous tient à cœur, que ce soit un projet, le dessin, l’écriture, la cuisine… C’est tellement plus agréable (et motivant !) de pouvoir le retranscrire sur un support qui nous correspond à 100%. Dernièrement, j’essaie aussi de proposer des supports axés organisation, car ça peut être quelque chose de contraignant et compliqué. Je sais que ça m’aide beaucoup d’avoir de quoi m’organiser de pratique, mais aussi d’esthétique, qu’on a envie d’utiliser et qui ne font pas tâche sur le bureau.

Vous réalisez aussi des créations personnalisables. Un souvenir d’une commande personnalisée qui vous aurait particulièrement marqué ?


Oui ! La commande qui m’a le plus marqué serait celle d’une cliente qui voulait offrir 2 carnets personnalisés à sa mère. L’un pour noter toutes ses recettes de cuisine, comme un livre de recettes familial, et l’autre pour noter tous ses souvenirs de vie, un peu comme une autobiographie, pour pouvoir les garder pour toujours. J’ai trouvé ça très touchant. Les deux carnets avaient le même design, mais pas le même titre, ni la même reluire. C’était un ensemble très joli.

Si vous deviez noter un projet qui vous tient à coeur sur la première page de l’un de vos jolis carnets, qu’écririez-vous ?

Ça a changerais tout le temps ! Du coup, je pense que je noterais en toute simplicité « Linea’s Papers » Parce que c’est mon gros projet « excuse » pour tout nouveau projet créatif qui me passe par la tête. :rougir:

Linea's Papers : portrait, papeterie française - Un Grand Marché

Un conseil pour les créateurs qui veulent se lancer ?

Osez ! Amusez-vous ! Il m’a fallu quasiment 3 ans pour que mon projet/ma marque ressemble à quelque chose dont je sois fière et me ressemble. Ne pas sous-estimer le temps de la réflexion, l’anticipation et surtout de l’expérimentation pour être sûr de ce qu’on fait ou même de ce qu’on veut faire. Mais si on ne se lance jamais, ça peut durer une éternité. 

Une citation à nous partager ?

« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles. » Oscar Wilde.

Pour finir sur une note gourmande, quel est votre plat préféré ? 

Je crois bien que je n’en ai pas ! Mais ce n’est pas faute de gourmandise… À l’image de mes passions ou de mes projets, je trouve mon compte dans la diversité, impossible pour moi de faire un choix. Mais si vraiment je devais parler d’un plat, ce seraient les crêpes, mais plus pour la tradition, car chez moi les crêpes du dimanche matin sont sacrées !

28

Marion

Commentaires

  1. Margaux & Isabelle

    9 novembre 2021 À 22 h 23 min Répondre

    Ravies de faire connaissance avec notre nouvelle voisine dans cette rubrique “Portrait”. Très bel univers de création ! Bon courage dans cette aventure de l’entreprise 😉

Laisser un commentaire