Portraits

Dans les coulisses de… 3 créateurs engagés dans l’upcycling

17 novembre 2020
Upcycling - portraits créateurs - Un Grand Marché

.

L’upcycling, c’est la pratique star des créatifs responsables ! Quand il est question de donner une seconde vie à nos objets du quotidien, nos créateurs rivalisent d’imagination pour nous épater de leurs trouvailles ! Aujourd’hui, nous vous emmenons à la découverte de trois créatrices à l’inventivité incroyable. Autant vous prévenir, vous risquez d’être surpris !

.

Upcycling - portraits créateurs - Un Grand Marché

Lyria M


.

Derrière Lyria M se cache un petit bout de femme pétillante et passionnée !

Marina, 33 ans, est graphiste et monteuse vidéo de profession. Parallèlement, elle est aussi créatrice d’accessoires en cuir upcyclé. Cette autodidacte est passionnée par le travail du cuir, son toucher, sa souplesse, son odeur ou encore la manière dont il évolue, dont il vieillit… À la simple vue de sa boutique, on ressent et on comprend son univers à la fois féminin, pop, coloré, fun et si mignon. Dans l’équipe, Jeanne & Marion sont totalement fans de ses créations originales !

Et oui, l’originalité, ça la connaît. Outre ses pochettes “Boobs” qui rencontrent un franc succès, Lyria M propose aussi des sacs à main, des étuis pour passeport ou encore des broches : des créations aux formes et aux couleurs décalées que l’on adore admirer et que l’on peut transporter partout, pour chaque occasion. 

Son petit truc en plus ? Toutes ses créations sont fabriquées exclusivement avec des chutes de cuir, des fins de série ou autres rebuts du milieu créatif et de la mode. Son envie ? Donner le sourire à ses clientes ! Ses valeurs ? Le Made in France, le réemploi et l’upcycling.

.

Upcycling - portraits créateurs - Un Grand Marché

Julie Audureau


.

Si vous aimez le vintage revisité, vous allez complètement craquer pour les créations de Julie.

Julie se définit comme une créatrice d’objets insolites, et ce n’est rien de le dire ! Grâce à son regard d’experte, elle a l’art de dénicher des objets intéressants dans des brocantes, des vide-greniers, des recycleries ou encore chez Emmaüs : téléphones en bakélite, sèche-cheveux, raquettes de tennis, réveils, chargeurs de batterie, disjoncteurs ou encore aspirateurs : tout y passe et rien ne lui échappe ! Ce qui l’attire dans ces objets un peu dépassés ? Leurs formes, leurs couleurs, les souvenirs qu’ils inspirent et les histoires qu’ils racontent et qu’ils vont continuer de raconter.

Et oui, Julie donne une seconde vie à ces objets dans son atelier à Longeville sur Mer, en Vendée. C’est son truc, l’upcycling, ce procédé qui consiste à donner une deuxième vie à un objet inutilisé, abimé ou destiné à la poubelle.

Ce qui anime Julie ?

  • C’est l’idée de conserver et de sublimer des objets auxquels nous sommes attachés, dont nous avons hérité et qui nous relient à notre entourage
  • C’est l’envie de pouvoir proposer des accessoires de décoration vraiment uniques et originaux, de pouvoir proposer un objet qui correspond à l’univers de ses clients, à leurs particularités. C’est pourquoi elle propose aussi du sur-mesure avec les objets de ses clients.
  • C’est l’envie de raisonner sa consommation : pourquoi acheter du neuf quand on a tant d’objets existants, de très belle qualité qui ne demandent qu’à revivre ? Avec de l’imagination et du savoir-faire, Julie a à coeur de les sublimer pour leur redonner vie.

Upcycling - portraits créateurs - Un Grand Marché

Meublazo


.

Odile, c’est la reine de la récup ! Son garage-atelier à Saint-Sulpice-de-Pommiers, en Gironde, est un endroit débordant d’idées et de couleurs qui lui permet d’avoir l’espace nécessaire pour faire éclore toute sa créativité. Et quelle créativité ! C’est dans ce lieu unique qu’Odile repeint les meubles qu’elle a chinés mais pas seulement ! Ses clients lui confient aussi leurs vieux meubles pour qu’elle leur redonne un coup de jeune et surtout un coup d’unique !

Et oui, Odile est la championne du relooking de meubles. Elle ne jette rien : pas même de petits bouts de bois, des serrures rouillées, des boutons inutilisables & comme elle le dit si bien “J’adore chiner ce qui n’attire personne, en fait !” Des boîtes kitsch, des casiers abîmés, des tiroirs abandonnés, des cases pleines de cambouis, des pots et bassines en émail avec des éclats… la liste est non exhaustive ! A la simple vue d’un objet, elle voit de suite les possibilités qui s’offrent à elle et à lui, ce qu’il va devenir, ce qu’elle va en faire. Tout ce qui passe entre ses mains devient unique. C’est ça la pâte Meublazo !

Avant de se tourner vers la décoration, Odile était graphiste dans le domaine du packaging alimentaire. Désormais, elle “emballe” à sa manière ses petits meubles et objets. On adore !

0

Marion

Laisser un commentaire